Fond perdu

Le fond perdu, également appelé débordement, désigne la marge qui s’étend au-delà du format final de l’imprimé et qui est enlevée par la machine de découpe.

RÉSUMÉ DES POINTS ESSENTIELS :

  • Fond perdu : de 2 mm en périphérie (sauf indication contraire)
  • Marge de sécurité : 4 mm du format final (sauf indication contraire)

Prévoyez dans vos données d'impression un fond perdu de 2 mm en périphérie, sauf indication contraire.

Le fond perdu désigne la marge qui s’étend au-delà du format final de l’imprimé et qui est enlevée par la machine de découpe.

Pourquoi le fond perdu est-il nécessaire ?

Au moment de la découpe au format final, des écarts de moins d’un millimètre peuvent se produire.

Le fond perdu sert par conséquent de marge de manœuvre en cas de différences de coupe éventuelles.

Marge de sécurité pour des éléments de création importants

Les informations graphiques et textuelles importantes qui ne doivent pas être découpées, doivent être placées à 4 mm au moins du format final, sauf indication contraire.

Si l’on calcule un fond perdu, ces éléments doivent donc être à une distance minimum de 6 mm du bord du document d’impression.

La marge de sécurité permet de veiller à ce qu’aucune information graphique ou textuelle importante ne soit coupée.

Marques et repères

Lors de la création de votre imprimé, vous avez la possibilité d’utiliser dans le programme de mise en page des marques et repères correspondants (par ex. marques de découpe, de pliage ou de repérage). Cependant, celles-ci ne doivent plus apparaître au moment de l’export du fichier d’impression.

Si, pour des raisons de programmation technique, ceci n’était pas réalisable, veuillez ajouter lors de la création des données uniquement des marques de découpe.